forêt vierge

Vert,
Fièvre
De la forêt vierge,
Cacatoès et perroquets,
Je suis née,
Au sein
De cette forêt,
Toute bruissante
De sons
Et embaumée d’odeurs,
Sur moi,
Dès le berceau,
S’est penchée
L’aile puissante
Du Condor,
Sur moi,
Dès le berceau,
Se sont penchés
Hommes et animaux.
Je suis
L’Enfant du Vent
Qui souffle
Dans la ramure,
Je suis
L’Enfant de l’Eau,
De l’onde,
Je naquis,
Je suis
L’Enfant de la Terre,
Forte et fière,
Mon esprit vogue
Au gré des flots,
De ce fleuve,
Tumultueux,
Mon âme vogue
Au gré des Esprits
Végétaux et animaux.
Je suis la Grenouille,
Je suis le Toucan,
Je suis la Canopée,
Je suis l’arbuste,
Juste né,
Tout autour de moi est
Symphonie, musique,
Chant de la Nature,
Je suis
Au sein d’un monde
Qui se recueille
Et m’accueille,
Comme si
J’étais l’un des leurs,
Je suis le fruit
De leurs entrailles,
Et c’est tout juste
Le temps des relevailles,
Terre-Mère,
Je porte ton nom,
Là,
Gravé,
Au plus secret,
De mon cœur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s