piaillée 33

Cette piaillée n° 33 a été publiée en 2012, à l’occasion du 182e anniversaire du dépôt de brevet d’une merveilleuse invention. C’est donc à bon droit que ce texte et ce poème célèbrent la machine à coudre de Barthélemy Thimonnier, qui naquit à l’Arbresle et la mit au point à Amplepuis, localités où se parle la langue francoprovençale.

33 Piailla

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s