piaillée 25

Cette 25e piaillée clôt la précédente par la solution du problème politique de l’élection du maire de Meys. N’y voyons pas une charge contre la vie politique de la IIIe République. C’est seulement, comme nous l’indiquions, une moquerie à l’endroit des Meysards, incapables de se décider et remettant leur sort au hasard, même s’il montre des caractères intimes et même scatologiques.

25 Piailla

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s