Vue

Vue

Enfance.
Ne possédant nulle antéhistoire qui pourrait encombrer leur esprit, les petits enfants sont de purs philosophes. 1944 : je suis en moi, mon regard prend possession du monde qui est devant moi au ras du sol, et je vois mon aîné, avec à l’arrière-plan l’ombre de mes parents, trop grands pour que je les appréhende. C’est surtout mon frère qui m’intéresse et que je vois du fond des arcades de mes yeux. Comme je ne connais en fait que moi, je construis ce monde en m’affirmant que je suis préexistant à mon frère, et que c’est moi, par mon regard qui le voit sous les arcades de mes yeux, qui le crée. Je préexiste à tout ce qui est devant moi, donc à tout. L’enfant se construit en construisant le monde.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s