dieu

Petite enfance.
La culture ambiante des années 40 est pleine de manifestations visibles de la religion, en commençant par les sonneries de cloches et les nombreuses constructions après guerre d’églises dites modernes, d’abord pour remplacer celles qui ont été bombardées, puis celles qui ont été édifiées sur la lancée d’architectes dynamiques, et surtout les habits des prêtres en soutanes et des « réguliers » de divers ordres, reconnaissables à leur tenue et parfois même à leurs chaussures, et des religieuses, que ce soient des soeurs conventuelles ou les ordres hospitaliers, à commencer par les belles coiffes amidonnées des soeurs de Saint-Vincent de Paul, qu’on croise aux alentours des hôpitaux

Dieu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s