Et si on arrêtait ?

Et si on arrêtait…
Le peuple d’Israël, symbole de l’humanité catholique.
Dans la Passion du Christ, résumée à l’intention du commun, les bourreaux sont de fait les juifs. Certes, Ponce Pilate se lave les mains, mais les juifs, foule indifférenciée qui clame une seule chose, dit que le sang de ce juste retombera sur la tête de ses enfants jusqu’à je ne sais plus quelle génération. Donc si le sang de ce juste tombe aujourd’hui encore sur les descendants de ces juifs, ce n’est que justice, et si à l’Office de Pâques, nous prions (dans mon enfance encore) pour la conversion de ces malheureux obstinés dans l’erreur de ne pas avoir reconnu le vrai Messie, c’est pure bonté d’âme, dont ils devraient nous être reconnaissants.

Et si on arrêtait…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s