piaillée 5

Dans cette piaillée s’affrontent deux conceptions du 8 décembre, fête lyonnaise qui s’est étendue à toute la région. A l’origine fête religieuse, ce qu’explique ici – une fois n’est pas coutume – le Glaude, elle a pris des dimensions artistiques et touristiques importantes. La dénomination ancienne, à laquelle tient la Louise, est « les Illuminations », tandis que son voisin rejoint sans réfléchir la dénomination actuelle de « Fête des Lumières ».

 

On observera deux termes régionaux un peu oubliés, « furignons » (soupiraux) et « cafurons » (lucarnes), pittoresques du fait de leur assonance de radical en « fur ». La locution prépositive « tant que » (= jusqu’à), reliant ici ces deux mots, est fréquente en francoprovençal, parallèlement à « jusque ». On trouve en français populaire la combinaison des deux dans la locution conjonctive « jusqu’à tant que ».

 

« A châ iena » (une par une) comporte la locution distributive ‘à châ’, que l’on retrouve en français dans le mot ‘chacun’ ou encore ‘chaque’ (qui est issu de ‘chacun’. En français régional, on peut employer « à cha un » (= un par un), « à cha deux », « à cha peu » (= peu à peu), même si cette manière de parler tend à disparaître.

 

 

 

 

La cinquiema piailla francoprovinçala

 

Ier ou sè, la Louise, ma visina, metâve de liumignons de pertot, dous furignons tant qu’ous cafurons. « Madame Louise, vos preparâ la féta de le Liumires ? » Oh, j’arin iu meillou tin de me quési… « Grand gognan, te ne sâs pâ qu’o é les Illuminations ? I fétont la Sainti Viergi, et pâ le Liumires ! Et celous que n’ou sant pâ, i se réjoyèssont étot de vère totes celes pitites farasses, coma si o ére liou féta, de San-Etiève à Bregan et de Couandri à Tornu, pâ vrai ? Chôma don avoué ta féta de le Liumires ! »

 

Cetu coup, j’éro fran picassi ! Et je li raconti tota l’histoire, coma à in’ étrangiri. « Acotâ-me, Madame Louise. O é in sculpteûr, Fabisch, qu’ayet fat cela Viergi dorâ que se tint pica-plante sur la tor de la villi elisi de Forvire. In 1852, i voliant l’inaugurâ lo 8 setimbro, mais la Sôna n’ére pâ d’accôrd ! O i ut in’égajo, et i furont oubligi d’attindre lo 8 decimbro. Celu jor-qui, o i ut ina radâ de tous lous diablos, mais … mirâquio : lo Bon Diu fut le plus fôrt, et i la montiront fran la cima su l’elisi de Forvire, à brusin-nè, lo jor mémo de l’Immaculâ Conception ».

 

Le se couit, et nos allumirons tous dous le bougies à châ iena.

 

A LA SEMANA QUE VINT

 

Lo Glaudo

La causette francoprovençale.

 

Hier soir, ma voisine, la Louise, mettait des lumignons partout, des soupiraux aux lucarnes du grenier. « Madame Louise, vous préparez la fête des Lumières ? » Oh, j’aurais mieux fait de me taire… « Grand benêt, tu ne sais pas que ce sont les Illuminations ? On fête la Sainte Vierge, et pas les Lumières ! Et ceux qui l’ignorent se réjouissent aussi de voir toutes ces petites flammes, comme si c’était leur propre fête, de Saint-Etienne à Bourgoin et de Condrieu à Tournus, pas vrai ? Arrête avec ta fête des Lumières ! »

 

Cette fois, j’étais vraiment froissé ! Et je lui racontai toute l’histoire, comme à une étrangère. « Ecoutez-moi, Madame Louise. C’est un sculpteur, Fabisch, qui avait fait cette Vierge dorée qui se tient toute droite sur la tour de la vieille église de Fourvière. En 1852, on voulait l’inaugurer le 8 septembre, mais la Saône n’était pas d’accord ! Il y eut une crue, et on fut obligé d’attendre le 8 décembre. Même ce jour-là, il y eut une averse de tous les diables, mais… miracle : le Bon Dieu fut le plus fort, et on la monta tout en haut de l’église de Fourvière, dans la soirée, le jour même de l’Immaculée Conception. »

 

Elle se calma, et nous allumâmes tous deux les bougies, une par une.

 

A LA SEMAINE PROCHAINE

 

Le Glaude

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s